Le concours que je ne gagnerai pas qui m’a divertie tout l’été

J’ai un vague souvenir d’avoir gagné un concours de dessin en maternelle. Puis un autre à la fin du primaire. Ma carrière de gagnante de concours s’arrête là. Ma carrière de participante aussi.

Sauf que cet été, Tourisme Côte-Nord avait lancé le concours qui consistait à se prendre en selfie avec les lettres disposées à différents endroits dans la région. 1-Quelle belle idée marketing 2-Quel jeu chouette! En quasi trois mois dans la région, c’est sûr que j’allais participer.

C’est plus probable de gagner quand tu ne changes pas les règlements à ta guise! Oups. 

Alors donc, mes critères personnels étaient les suivants :
-Comme on n’a pas toujours une face à selfie tous les jours de la vie, je vais utiliser un objet que j’ai souvent sur moi avec chacune des lettres.
-Je veux -idéalement- avoir visité les lieux où j’ai pris mes photos, pas juste pris la photo parce que je vois la lettre.
-J’espère avoir une certaine diversité dans les villes/villages où les photos ont été prises, ça aurait été trop simple de prendre toutes celles de Sept-Îles et chercher les quelques-unes manquantes.
-Le plus important : je veux TOUTES les lettres du mot Côte-Nord sinon je ne sors pas de la région!

Ce qui fait qu’en 11 semaines+une virée rapide de récupération d’auto brisée plus tard, voici ma récolte :

Chasse aux lettres, réussie!

Leurs petites histoires :

C : Devant la Maison de la culture Roland-Jomphe, Havre-Saint-Pierre. Je l’ai vu plein de fois ce C, mais la plupart du temps, lors de l’arrêt du bateau sur lequel je travaillais, donc vers 6h du matin, pas tellement une heure pour visiter un musée! J’y suis finalement allée à quelques jours de mon retour à Québec; exposition vraiment intéressante, bien montée et pas chère, yé! À découvrir.

Ô : Bon, pour cette lettre j’ai triché mes propres règlements, je n’ai jamais dormi à l’hôtel Château Arnaud à Sept-Îles, mais j’ai souvent marché devant, ça compte pareil, ce sont mes règlements! Prise en allant rejoindre les Parents sans passeport qui sont finalement venus nous chercher à Sept-Îles pour cause d’auto en crise d’adolescence+stock à ramener comme si j’avais passé 2 ans sur place.

T : Devant l’information touristique à l’entrée de Sept-Îles (mais à la sortie pour mon été!). Prise après une de mes 122 visites sur place, que ce soit pour demander une information, passer le temps parce que le bateau est retardé, ou aller au toilette avant de continuer la route.

E : Ce foutu E. J’avais toutes les lettres, sauf le D et ce torieux de E! En vérifiant sur la page du concours, je savais que j’allais facilement trouver le D à Tadoussac, mais le saperlipopette de E ne se trouvait qu’à deux endroits dans la région : à Sacré-Coeur et à l’Île d’Anticosti-mais-pas-downtown-Port-Menier-que-j’ai-vu-genre-4-fois. Alors c’est finalement à mon dernier mais vraiment dernier soir dans la région (le soir où 10 jours après mon départ officiel je suis retournée pour chercher ma voiture au garage à 700 km de chez moi) que j’ai fait un petit détour vers la Ferme 5 étoiles pour trouver ce cachottier de E, photographié avec mes clés de Versa sans passeport maintenant comme neuve. Bien que j’aie fait 2 fois le tour du site pour trouver la lettre tant attendue, je n’ai pas officiellement visité le lieu à ce moment. Sauf que mon voyage de fin d’année de secondaire 1 était là, ça fait que ça compte, même si ça fait 16 ans.

– : Derrière l’information touristique de Natashquan, avec les célèbres magasins des galets en arrière. C’est la deuxième « lettre » que j’ai photographiée, lors de ma virée Natashquan-Kegaska au début juillet. J’aurais aussi pu prendre le trait d’union à la chute Manitou aussi, l’endroit le plus près de mon chez moi estival où un Sherlock Holmes touristicorégional pouvait se sustenter.

N : Au bout d’un chemin sur une des îles Mingan (Quarry, il me semble). La première lettre que j’ai prise en photo, c’était ma première journée complète en Minganie, la veille du début de mon stage. Une des journées les plus chaudes de l’été! J’ai dû mettre ma bouteille d’eau là juste pour la déposer quelque part, ce qui m’a donné l’idée pour les autres objets à intégrer dans les photos.

O : Phare de Pointe-des-Monts, banlieue de Baie-Trinité, après ma troisième semaine. Belle place pour louer un chalet pour une fin de semaine relativement(!) à mi-chemin entre Rivière-au-Tonnerre et Québec pour rejoindre chum sans passeport pour un gros 42h. En plus, il y a un phare!

R : Plage Rochelois, Port-Cartier. Au retour de la fin de semaine à quelques mètres du fameux phare, j’ai réalisé qu’à part pour une compétition de judo il y a 17 ans, je n’étais jamais rentrée dans Port-Cartier. Pourtant c’est bien joli et l’épave du Lady Era est vraiment fascinante (et s’enligne très bien directement dans le trou du R, tout comme le phare dans le trou du O, r’garde donc si c’est ben faitE!) P.S. une des meilleures cabanes à patates se trouve dans cette petite ville : VérOH que ça s’appelle, miam!

D : Devant l’hôtel Tadoussac. Dernière lettre prise moins d’une heure avant ma vraie sortie de la région. Cette fois j’ai opté pour le selfie avec lettre reflétée dans mes lunettes de soleil. (Idée que j’avais en tête depuis un moment!) Je n’ai pas dormi à cet hôtel, mais j’ai l’impression que c’est fort possible que j’y aie déjà séjourné dans mon jeune temps de Baie-Comoise.

concours Côte-Nord

Le v’là de plus près ce D!

Maintenant je suis prête pour l’Abitibi-Témiscamingue!

Chassephotographiquement vôtre,
Sarah sans passeport

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s