Cette année, on part en vacances…sans découcher!

« Euh…est-elle vraiment en train de vouloir nous faire gober un journal de voyages sans voyage?! », se disent sans doute certains… Oui monsieur! Oui madame! Et en plus, cette potentielle absurdité touristique a un nom : staycation! Est-ce seulement un terme cool et branché ou réellement une nouvelle manière de passer ses vacances?
Le mot staycation (contraction de stay at home + vacation) est apparu aux États-Unis en 2008 de même que holistay en Grande-Bretagne, alors que l’économie n’allait pas bon train et que le prix du gaz donnait envie de faire du pouce (deux blagues de transport…merci, merci!). L’industrie touristique a dû s’adapter aux staycationneux(!) en modifiant l’offre de produits pour une clientèle locale, qui veut avoir l’expérience, sans crouler sous l’organisation et le budget des vacances habituelles. Quelques pays d’Europe ont aussi vu leurs nombres de staycationnanciers augmenter, tandis qu’au Québec, la tendance a été moins populaire que chez nos voisins du Sud. Probablement parce que « vacances à la maison », ça sonne vraiment moins cool et branché que staycation! D’un autre côté, dire « on part en vason cet été » ce n’est pas joli!

Mais le principe reste somme toute intéressant, même si ce n’est qu’une mode qui tend déjà à s’effacer vu la crise de 2008 chose du passé. En restant à la maison, on limite grandement les frais de déplacements, réduit le stress d’organisation des vacances et on fait confiance à notre industrie touristique régionale. Qu’est-ce qu’on cherche en allant ailleurs? Des musées? Des marchés sympathiques? Des beaux paysages? Des activités de plein-air originales? Combien de kilomètres avons-nous à parcourir pour faire tout ça? En s’informant un peu et en lisant le guide touristique de notre région, j’ai l’impression qu’en 100 kilomètres à la ronde, on peut trouver de quoi occuper une semaine de vacances sans problème!

C’est un peu le but de ce blogue. Je ne veux pas laisser tomber l’idée d’aller voir ailleurs de temps en temps, mais je vois la staycation comme une façon de voyager plus souvent dans une année! En plus, ça fait moins de cochonnerie rapportée en souvenir! Mais il ne faut pas oublier les photos…j’ai un mur de photos chez moi où l’on voit mes pieds à différents endroits : devant la Tout Eiffel, sur des plages brésiliennes, portugaises, dans le haut d’un village vietnamien et (ouf! au moins…) devant le Rocher Percé. Rien devant le Fleuve Saint-Laurent ni avec le Château Frontenac en arrière-plan par contre…à suivre!

Avez-vous des suggestions à ce sujet?
Les miennes suivront dans les prochaines semaines!

Staycationnistement vôtre,
Sarah sans passeport
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s