Où dormir sur la route ? (4 de 5) Les gîtes « bed and breakfast »

Seulement depuis juillet dernier, je me suis promenée dans huit provinces et deux territoires. Comme la majorité de la route a été parcourue avec Versa sans passeport et que ça roule à kilomètres-que-veux-tu entre Whitehorse et Cap-aux-Meules, des fois, il faut dormir en chemin! Sans avoir un énorme budget, il est facilement faisable de varier les types d’hébergement, qui ont tous leurs bons et mauvais côtés. Voici donc cinq options à considérer, et si vous êtes comme moi, à intégrer dans un même voyage.

Si on retourne à Natashquan, c'est clair qu'on reprend un des minis-chalets avec la face dans le Fleuve comme ça!

Si on retourne à Natashquan, c’est clair qu’on reprend un des minis-chalets avec la face dans le Fleuve comme ça!

Wouhou!

  • Les déjeuners!! Ça ne s’appelle pas Bed & Breakfast pour rien en anglais! Un déjeuner de gîte ça fait tenir jusqu’au souper (parfois celui du lendemain!) assez facilement.
  • Jaser avec les hôtes, une occasion de plus d’en apprendre sur la vie locale.
  • Le confort d’une vraie maison, les services de l’hôtel pour un prix à peine plus élevé que l’auberge de jeunesse. Ok, les prix varient mais nous on s’en sort toujours entre 70 et 110$ la nuit pour 2 avec 2 déjeuners d’ogres trendys !

Bouhou…

  • Ça peut faire étrange d’être aussi directement chez des gens qu’on paye pour dormir dans leur maison et pour qu’ils nous servent un succulent-sublime-déjeuner.
  • Des fois, on n’a pas envie de jaser en déjeunant… d’où l’intérêt de varier les hébergements!

Je recommande

  • Auberge l’île flottante, Saint-Laurent, Île d’Orléans pour THE déjeuner de gîte top 1 de tous les déjeuners de gîte que j’ai vus, aussi pour le chalet à quelques pas du Fleuve et ses hôtes avec qui j’aimerais être amie.
  • Gîte au Toit bleu, Sainte-Famille, Île d’Orléans pour le déjeuner santé/coloré/miam, la déco qui rappelle les voyages de la sympathique hôtesse et les quelques petits pas qui séparent le gîte de la microbrasserie(c’est ben beau le matin mais il y a un soir la veille aussi!).
  • Gîte et chalets Paulette Landry, Natashquan, Côte-Nord, pour ses hôtes accueillants qui nous refilent un brin de bout de route en quelques minutes et pour ses minis chalets la face dans le Fleuve.
  • Embleton House, Yellowknife, TNO. Le seul gîte où je suis allée trois fois en deux voyages aux TNO. Bien situé, différentes options de chambres et des hôtes sympathiques et toujours prêt à aider (comme changer une batterie d’auto, eh oui!)

Morphéement vôtre (prise 4),
Sarah sans passeport

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s