Où dormir sur la route? (3 de 5) Les auberges de jeunesse, pour les jeunes de tous âges

Seulement depuis juillet dernier, je me suis promenée dans huit provinces et deux territoires. Comme la majorité de la route a été parcourue avec Versa sans passeport et que ça roule à kilomètres-que-veux-tu entre Whitehorse et Cap-aux-Meules, des fois, il faut dormir en chemin! Sans avoir un énorme budget, il est facilement faisable de varier les types d’hébergement, qui ont tous leurs bons et mauvais côtés. Voici donc cinq options à considérer, et si vous êtes comme moi, à intégrer dans un même voyage.

La cuisine du Beez Kneez hostel à Whitehorse, Yukon. Y'a de quoi donner le goût de voyager pour les 322 prochaines années!

La cuisine du Beez Kneez hostel à Whitehorse, Yukon. Y’a de quoi donner le goût de voyager pour les 322 prochaines années!

Wouhou!

  • Un bel endroit pour rencontrer d’autres voyageurs.
  • Souvent bien située. Dans les grandes villes où les hôtels sont chers dans le centre-ville, l’auberge de jeunesse est une bonne option.
  • Malgré son nom, ce n’est pas que pour les jeunes!
  • Les dortoirs peuvent varier de 4 à 20 lits et +, mais il y a aussi très souvent des chambres privées avec salle de bain partagée (notre option préférée maintenant même si j’ai mal à mes 19 ans de dire ça), des chambres privées avec salle de bain privée et des chambres familiales.
  • Assez abordable (au Canada, un lit en dortoir varie autour de 20-35$ et une chambre privée avec salle de bain partagée c’est souvent l’équivalent de 2 lits en dortoir+5/10$)
  • On peut sauver sur les repas (et sur la santé mentale car on finit par se tanner des restos!) en cuisinant sa propre nourriture sur place, dans une cuisine bien équipée.

Bouhou…

  • Je crois que c’est le type d’hébergement que j’utilise qui est le plus difficile à évaluer avant d’y être! L’ambiance et la gestion de la température /odeur de l’intérieur ça se voit difficilement en photos!

Je recommande

  • Auberge Forillon en Gaspésie, pour les activités animées par le propriétaire qui a une auberge clairement par plaisir de partager sa région (si c’est encore comme à l’été 2009!)
  • Auberge île-du-repos entre Péribonka et Saint-Monique au Lac Saint-Jean, pour la sympathique salle de spectacle et le paysage en général.
  • De regarder le site www.hihostels.com mais après ça de simplement googler « auberges de jeunesse +endroit où vous allez », il en existe beaucoup plus!
  • De s’informer sur les possibilités de dormir dans sa propre tente tout en utilisant les services de l’auberge, souvent faisable et moins cher!

Morphéement vôtre (prise 3!),
Sarah sans passeport

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s