Où dormir sur la route ? (2 de 5) Le camping

Seulement depuis juillet dernier, je me suis promenée dans huit provinces et deux territoires. Comme la majorité de la route a été parcourue avec Versa sans passeport et que ça roule à kilomètres-que-veux-tu entre Whitehorse et Cap-aux-Meules, des fois, il faut dormir en chemin! Sans avoir un énorme budget, il est facilement faisable de varier les types d’hébergement, qui ont tous leurs bons et mauvais côtés. Voici donc cinq options à considérer, et si vous êtes comme moi, à intégrer dans un même voyage.

La seule et unique "Crazy chinese tent" qui prend une bonne pof d'air salin à l'île de Grande Entrée.

La seule et unique « Crazy chinese tent » qui prend une bonne bouffée d’air salin à l’île de Grande Entrée.

Wouhou!

  • Être dehors plus longtemps que d’habitude.
  • Très abordable.
  • Il y a toujours des personnages intéressants, surtout si vous tombez sur un Noël du campeur ou une autre activité incontournable.
  • Dormir en camping ne veut pas nécessairement dire qu’il faut se gosser un abri avec des branches et de la bouette avant de se délecter de cuisses d’écureuils cuites sur un feu qui nous a pris 3h à partir en frottant deux roches… Eh non! On peut maintenant aller en glamping mes amis! Pour en savoir plus sur cette tendance qui mélange glamour et camping (et voir des chouettes photos!), allez fouiner sur www.glamping.com, pour une idée d’où en faire au Canada il y a http://glampinghub.com/canada/ et un article du Coup de pouce sur le glamping au Québec ici. Mieux adapté aux besoins de certains voyageurs, le glamping élimine toutefois le « très abordable » de cette liste d’avantages!

Bouhou…

  • LA « /!*?? de mouche qui s’est frayée un chemin dans le millimètre de zipper ouvert à 3h AM.
  • L’envie de pipi après avoir tué ladite mouche à 3h02 AM.
  • L’averse de fou qui vous attend pour la promenade entre la tente et la toilette semi-douteuse à 3h08 AM.

Je recommande

La Salicorne aux îles-de-la-Madeleine, qui ressemble à un camp de vacances pour gens de tous âges! L’été passé nous y avons fait du glamping de pauvres ou camping de lâches, c’est selon. Bref, nous avons dormi dans notre tente, au lieu d’à l’auberge, mais en ayant le forfait qui inclut souper, déjeuner, activités et air frais des îles. C’t’u veux d’plus dans’vie?!?

Morphéement vôtre (prise 2!),
Sarah sans passeport

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s