La routine et l’ailleurs (non, ce n’est pas une fable!)

Quelques jours avant les vacances, j’ai ressenti l’appel. Cette bulle dans ma tête qui « poppe (du verbe popper, merci.) » environ trois-quatre fois par année… Je veux partir en voyage LÀ LÀ. Je suis comme DUE pour aller voir ailleurs si j’y suis. Vous savez, ce moment où l’on regarde des coûts de billets d’avion pour le plaisir (oui, c’est un passe-temps!), où l’on cherche des nouveaux globe-trotteurs à suivre sur twitter (belle manière de « ploguer » que j’y suis maintenant, merci!), où l’on propose toutes les idées farfelues allant d’une journée à pied à un an autour du monde avec les enfants-toujours-pas-existants à son chum sans passeport… ben c’est ça, j’en étais là. Rien de nouveau sous le soleil, ça m’arrive régulièrement. Sauf que là, il y a quelque chose de différent…
Je suis déjà en voyage…
Oups.
Voyage ou quotidien?


Tu es en voyage quand…

  • Tu ne sais pas nécessairement où tu vas dormir le soir et encore moins le lendemain, pis c’est ben correct de même.
  • Tu ne sais pas nécessairement nommer ce que tu manges et de quoi c’est fait, pis c’est ben correct de même.
  • Tu prends des photos du soleil qui se lève ou se couche, parce que c’est beau.
  • Tout est sujet à devenir une anecdote à raconter, du genre aller aux toilettes.
  • Ton argent est utile pour manger, te loger, faire des activités et est toujours en quantité suffisante, parce que tu adaptes tes plans à ton budget, t’as pas moyen d’en avoir plus de toute façon!
  • Tout ce dont tu as besoin pour vivre rentre dans un sac à dos ou une valise, pis encore, t’as sûrement apporté 2-3 trucs de trop.
  • Toute personne qui est l’ami d’une amie d’un ami de quelqu’un que t’as rencontré il y a 10 minutes peut devenir ton best pour 4 jours ou 2 heures.
P’tite fraîche, gros soleil sur la rivière gelée.
 
Tu es dans le quotidien quand…
  • Tu dors au même endroit tous les soirs, ou presque, et cet endroit t’appartient ou t’est prêté pour un temps.
  • Tu connais ce que tu manges, parce que tu manges ça à toutes les semaines depuis 10 ans, ou non, parce que tu te sentais wild et que t’essaies du Ricardo.
  • Tu prends des selfies ou des photos de ce que tu fais dans la vie, parce qu’il faut du changement sur Facebook, des fois.
  • Tu racontes plein d’anecdotes…qui datent de tes voyages passés.
  • Ton argent est utile pour manger, te loger, faire des activités et est rarement en quantité suffisante, parce que t’essaies d’adapter ton budget à tes plans au lieu de l’inverse.
  • Tu as toujours l’équivalent d’un ou deux sacs de choses dont tu pourrais te débarrasser chez toi, mais que tu gardes « d’un coup que ».
  • Tes amis sont ceux avec qui tu vas prendre une bière le mercredi, les mêmes avec qui tu fais un souper le samedi et ceux à qui t’envoies des drôleries sur Internet pendant tes pauses au boulot.
Article que j’ai écrit sur…un spectacle que j’ai monté!
Étonnamment (ou pas tant que ça!?), je me rends compte que mon hiver nordique rentre très bien dans les deux catégories! Un voyage sédentaire? Un quotidien exilé? 
 
C’est simplement la routine et l’ailleurs, pis c’est ben correct de même.
 
Réflexionnement vôtre, 
Sarah sans passeport
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s