Idées farfelues pour voyageurs en recherche d’inspiration

La planification des voyages se base sur plusieurs critères : une envie de relaxer, le budget, la distance, un intérêt particulier pour la culture d’un pays, le travail, les études ou le simple fait que l’endroit a l’air chouette et qu’on n’y a jamais mis les pieds. Les motivations sont nombreuses, mais souvent assez classiques. Il y a quelques jours, je suis tombée sur un texte relatant l’expérience de touristes qui partent à la recherche des endroits précis où se rencontrent un méridien et un parallèle. Intense. Touristico-geek. Étrange. Intéressant. Fou. Toutes ces réponses? 

Un coup d’œil sur le site du Degree Confluence Project me permet de réaliser que 1, ça existe vraiment (!!) et 2, ça semble visiblement intéresser plusieurs personnes qui racontent avec fierté leur périple vers un point d’intersection. Après avoir jeté un œil aux points du Québec, je me suis mis à réfléchir à d’autres drôles d’idées pouvant être une source d’inspiration pour un voyage ou une série de petites virées sans passeport.
  • Les seize lieux mentionnés dans la chanson Notre-Dame-Du-Bon-Conseil, que l’on retrouve sur l’album La Ligne Orange, de Mes Aïeux. On passe par la Gaspésie, le Grand Nord, les Laurentides et la 20, entre autres. En plus, on a une belle chanson à mettre sur notre montage de photos de voyage au retour!
  • Visiter les villes du Québec dont le nom est surtout connu comme étant un endroit ailleurs dans le monde. Irlande, Melbourne, Venise-en-Québec, Nantes, Lachine sont des beaux exemples. Il en existe sûrement plusieurs autres que je ne connais pas, surtout que cette idée m’a été proposée par le chum sans passeport lors des débuts de ce blogue. L’avantage de ce projet est de pouvoir faire du place dropping sans sortir du pays!
  • Choisir une ville canadienne par année, selon sa date de fondation, et décider de voyager un siècle au complet. Un beau plan pour un trippeux d’histoire! Un plan beaucoup trop poussé pour le reste du monde.
  • Si 100 c’est un peu trop, on peut se limiter à 26 en choisissant un endroit commençant par chacune des lettres de l’alphabet. Mon alphabet touristique commence par Ancienne-Lorette, Beauport, Charlesbourg et se termine au zoo de Granby! Je réfléchis encore pour les 22 autres.
Si l’idée du voyage basé sur les lettres vous intéresse, je vous suggère le livre The four-letter countries, qui raconte les voyages de David Jenkins dans les dix pays au monde qui contiennent quatre lettres (en anglais). Un gars ne réussit pas à dormir, se demande combien de de noms de pays sont formés de quatre lettres, en trouve 9, puis 10 (on l’excuse de ne pas avoir pensé à Oman du premier coup!), puis il décide de les visiter et en fait un livre. Intense. Touristico-geek. Étrange. Intéressant. Fou. Toutes ces réponses!
Inspirationnellement vôtre,
Sarah sans passeport
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s