Les Cafés de village, découverte locale ou stratégie marketing?

Quelques jours avant d’aller me promener en Estrie, j’avais lu cet article sur le nouveau réseau de Cafés de village qui est apparu cet été dans l’offre touristique des Cantons-de-l’Est. Honnêtement, j’ai eu un doute sur la pertinence d’un tel concept que l’on vend en disant qu’il facilite la rencontre entre les résidents et les visiteurs. Est-ce qu’un touriste arrive là-bas et apprend sur la culture locale en mangeant son sandwich? Est-ce qu’on engage des gens du coin pour s’assurer qu’il y ait toujours un minimum de culture locale à observer pour le pauvre touriste en quête de villageois? Alors tant qu’à spéculer devant mon ordinateur, j’ai décidé de faire un petit détour pour aller dîner au Café d’ici, à Windsor.

Après avoir dégusté ma soupe et mon burger en me demandant ce que cet endroit avait de plus que les autres pour mériter ce titre, j’ai posé quelques questions au propriétaire de la place. Pour être dans le réseau des Cafés de village, l’endroit doit respecter plusieurs critères. Les produits locaux doivent être mis en valeur, ce que fait le Café d’ici en organisant, entre autres, un méchoui à chaque deux semaines avec de la viande régionale. Le café doit aussi offrir au moins deux repas par jour et les propriétaires doivent être présents au moins la moitié du temps. Les activités culturelles sont également nécessaires pour mériter ce titre, comme les soirées de musique et de poésie qui sont organisées dans le sympathique café de Windsor. « On ne se trompe pas en venant ici! » m’a dit un habitué de la place avec qui j’ai jasé une quinzaine de minutes. (Rencontre résidents/visiteurs : check ! Ha ha !)

Finalement, j’aime bien l’idée de sortir de l’autoroute le temps de boire ou manger un petit quelque chose de local, bon et pas cher! Je crois aussi que c’est le genre d’endroit où les gens qui sont en camping dans les environs aimeraient aller lorsqu’ils vont faire les achats au village. Malgré le nom du réseau, sachez que les cafés ne sont pas obligatoirement dans des villages, car deux se trouvent dans la ville de Sherbrooke. Est-ce un réseau qui va s’étendre sur tout le Québec? Avez-vous des cafés à suggérer dans votre coin?

Pour avoir la liste complète des Cafés de village des Cantons-de-l’Est, jetez un coup d’oeil ici.

Cafés de villageoisement vôtre,
Sarah sans passeport
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s