Premières impressions ténoises

Oh lala, quelle blogueuse non assidue je suis!! Je croyais pouvoir mettre un billet sur mes premières impressions peut-être lundi…puis assurément hier…mais non! Comme j’ai remis le texte aux jeunes ce matin (mine de rien le spectacle est dans 9 jours!), j’ai donc passé mes deux dernières soirées à écrire en plus de préparer mes ateliers, plus nombreux que ce à quoi je m’attendais. Je vous reparlerai dans quelques jours des mes ateliers avec les jeunes de maternelle à 9e année. Pour l’instant, voici quelques observations sur mes premiers jours ici.
*Là, je tiens à ce que ce soit clair pour tous que je suis ici pour à peine trois semaines en tout. Je ne prétends pas tout découvrir de Hay River, encore moins des TNO! Mais quand même, je me permets de vous transmettre quelques informations et impressions de mon court passage ici, qui seraient assurément différentes si j’y étais pour longtemps! Merci de prendre cela en considération.*
Les Territoires du Nord-Ouest contiennent 33 communautés, pour un total d’environ 42 000 personnes, dont presque 19 000 à Yellowknife, la capitale. La ville où je suis pour deux semaines, Hay River, est la 2e ville des TNO, avec une population d’environ 3600 personnes. La troisième ville la plus populeuse est Inuvik, située à l’extrême Nord du pays (ça vaut la peine de jeter un œil à une carte!) Si vous voulez voir ce qui s’est passé à Inuvik il y a quelques mois, je vous conseille de regarder ce reportage de l’émission Second Regard, où l’on montre comment une mosquée construite au Manitoba a fait son chemin jusqu’à la communauté musulmane la plus au nord du pays. Si je reviens aux TNO un jour, j’aimerais bien aller jusque là-haut, mais ça double presque le prix du billet d’avion! Je crois que le plus simple serait de faire du pouce la nuit du 25 décembre pour avoir un lift du Père Noël!
Pour ce qui est du small talk de la vie quotidienne, sachez qu’il ne fait pas aussi froid qu’on ne le pense ici! En fait il doit faire environ 5 degrés de moins qu’à Québec en moyenne. Là je parle pour Hay River, située à environ 1h au nord de la frontière avec l’Alberta! Mais on sent qu’on est plus au nord grâce au soleil, qui en ce moment se couche vers 21h15. Les aurores boréales que j’ai vues lundi soir aident aussi à prouver la nordicité de l’endroit! Mine de rien, on est quand même au 60e parallèle. Vous avez la preuve avec la photo, qui a été prise samedi soir, alors que je rentrais pour la première fois dans un territoire du Canada. 
Hay River est une ville anglophone, avec une petite communauté francophone et une réserve autochtone de la nation dene à côté. Plusieurs personnes originaires des Philippines habitent ici aussi, ce qui fait qu’on trouve beaucoup de produits asiatiques dans les deux épiceries de la ville. Les jeunes de 7e-8e-9e année avec qui je monte un spectacle ont des origines familiales assez variées, des arbres généalogiques qui ont des racines à différents endroits au pays et dans le monde. 
Pour terminer, voici quelques petites informations en rafales sur ce que j’ai appris et vu ici :
-Partout aux TNO, il est obligatoire rouler en voiture avec les lumières allumées en tout temps, car les microclimats et nuages de poussières peuvent arriver sans avertir!
-Pendant l’hiver, il y a quelques ponts de glace pour aller plus rapidement à la réserve à côté de Hay River, ou encore pour se rendre en voiture jusqu’à Yellowknife. Par contre, pendant environ un mois, au gel et au dégel, Yellowknife est inaccessible par la route, entre le moment où le pont de glace est fonctionnel et le moment où le traversier peut passer.
-Apparemment qu’il y a sept églises de religions différentes, seulement à Hay River! Je ne les ai pas toutes vues encore, mais j’en ai croisé plusieurs. C’est beaucoup de choix pour une petite ville!
-À l’épicerie, les sacs de plastique ne coûtent pas 5 sous…mais 25 sous! Ah et aussi le fromage cheddar n’est jamais blanc! Marbré ou orange seulement, mais je ne sais pas le pourquoi de la chose!
-Les bornes-fontaines ne sont pas rouges! Elles sont même peintes différemment les une des autres (du moins celles que j’ai vues entre la maison et l’école!) C’est joli! Ça permet d’arrêter de se demander un petit moment à quoi ça sert d’avoir un trottoir qui est au même niveau que la rue!
-J’ai vu un hibou! (C’était chouette, haha!)
Nordiquement vôtre,
Sarah sans passeport
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s